Les lauréats du prix Louis Pergaud

Le Prix Louis PERGAUD un des plus anciens prix littéraires de Paris

L’association Les Francs-Comtois à Paris et en Ile-de-France plonge ses racines dans les événements oubliés de la « révolution pacifique du 4 septembre 1871 » avec la naissance du Cercle Républicain Franc-Comtois, qui se constitua en Association « Les Francs-Comtois à Paris » le 1er janvier 1892. Dès son origine elle rassemblait beaucoup d’écrivains dont le poète Charles GRANDMOUGIN et l’historien Charles BEAUQUIER.
Louis PERGAUD (1882-1915), écrivain et poète franc-comtois, obtint le prix Goncourt le 8 décembre 1910 pour sa première œuvre en prose De Goupil à Margot. Il mourut au front lors de la première guerre mondiale, le 8 avril 1915, dans la Woëvre, non loin de Verdun.
Les créateurs du Prix Louis PERGAUD sont le président Henry Le FRAPPER, avocat à la cour, entouré de Georges LECOMTE, secrétaire perpétuel de l’Académie Française, Eugène CHATOT, écrivain, ami et héritier de Louis PERGAUD, et Jules JEANNENEY, ancien président du Sénat, par décision du conseil d’administration du 17 décembre 1953. Le prix était doté, grâce à une souscription qui avait permis de gratifier le lauréat de 50 000 Francs. Le Prix Louis Pergaud fut vite qualifié de « petit Goncourt Comtois ».

Le premier Jury était composé de 13 jurés :
Marguerite Henry-ROSIER, de la Société des Poètes et Auteurs Français, Thérèse LONGIN, historienne, René FLORIOT, avocat aux Assises, André TOULOUSE, bâtonnier de l’ordre des avocats à Paris, le professeur BULLIARD, de la Faculté des Sciences de Paris, le professeur GUILLAND, de la Faculté des Lettres de Paris, Maurice BOUTTERIN, architecte en chef des Palais Nationaux, prix de Rome, André FALQUE, président de la Fédération des syndicats d’initiative de Franche-Comté, Emile VUILLERMOZ, critique musical, Auguste BAILLY, écrivain franc-comtois, célèbre helléniste, Charles DORNIER, écrivain franc-comtois, Romain ROUSSEL, homme de Lettres et le président des Francs-Comtois à Paris, Maître Henry Le FRAPPER.

Se sont succédés comme présidents de l'Association Les Francs-Comtois à Paris et par conséquent du Prix Maître Henry Le FRAPER en 1954, Maître François PAPILLARD en 1962, Maître Jean-Octave ALLEMAND en 1970 et Pierre GÉRARD depuis 1996.

En 2017 le Jury compte 9 membres :
André BESSON, historien, romancier, à Dole, Claude DUBOZ, magistrat, de la famille de Louis Pergaud, à Paris, Maître Serge PAUTOT, avocat, président des Francs-Comtois à Marseille, professeur Etienne TISSOT, chirurgien à Lyon, Françoise DESBIEZ, écrivain, à Versailles, Michèle TATU, écrivain, à Besançon, Roger FAINDT, écrivain, à Miserey-Salines, Michel DODANE, comédien, écrivain, à Maisons-Alfort et Pierre GÉRARD, président, historien, romancier, à Boutigny-sur-Essonne.

Nombreux sont les lauréats que l’obtention du Prix Louis PERGAUD a confortés ou a permis de se faire mieux connaître, parmi eux citons les plus connus Jean DEFRASNE (1955), Henry FROSSARD (1958), André BESSON (1959), Jean VARTIER (1967), Paul-René MACHIN (1969), François GIROD (1976), Robert BICHET (1977), Yves TUBERGUE (1979), Pierre PERRIN (1986), Michel VERNUS (1989), Marie-Thérèse BOITEUX (1991), Pierre GÉRARD (1995), Françoise DESBIEZ (1999), Laurence dite Lola SÉMONIN (2000), Roger FAINDT (2001), Guy-Louis ANGUENOT (2003), Michel DODANE (2004), Jean-Marie JACQUET (2005), Daniel ANTONY (2006), Jean-Louis GROSMAIRE (2007), Françoise RODARY (2008), Jacques RITTAUT-HUTINET (2009), Lionel ESTAVOYER (2010), Brice LEIBUNDGUT (2011), Joseph PINARD (202), Bernard KUDLAK (2014)…

74 lauréats ont été couronnés, dont 14 femmes. Que faut-il pour tenter d’obtenir le prix Louis Pergaud ? Postuler d’abord avec un ouvrage édité non primé, mais aussi être Franc-Comtois ou bien sans l’être écrire à propos de la Franche-Comté pour « célébrer dignement la Franche-Comté ».

De 2003 à 2013, le (la) lauréat(e) du Prix Louis Pergaud recevait une reproduction du buste de l’écrivain, réalisé expressément par l’artiste Nacéra Kaïnou et offert par la Ville de Besançon. Un nouvel emblème a été créé en 2014. Depuis 2005 le (la) lauréat(e) reçoit également une dotation de 1000 €, pendant deux années assumée par l’association et depuis 2007 par le Conseil départemental du Doubs. La cérémonie depuis 2003 se déroule en alternance à Paris et en Franche-Comté.

Pierre GÉRARD
président de l’association
Les Francs-Comtois à Paris et en Ile-de-France
président du Jury du Prix Louis Pergaud


Les Francs-Comtois commémorent le Centenaire de la disparition de Louis Pergaud, avril 2015 à Fresnes en Woëvre (Meuse).