Vidéos - Murs et Murgers
Caborde au Musée des Maisons Comtoises à Nancray

Les murs de pierres sèches, c'est-à-dire sans liant, séparant les prés étaient une pratique courante avant qu'ils soient remplacés par les piquets portant des fils de fer barbelés. Je pense même qu'ils existaient dans l'Antiquité, bien avant que les Romains que certains ont prétendu créateurs des voies "romaines" en Gaule alors que les Gallo-romains les ont simplement améliorées, ce que nous faisons nous aussi à notre tour. Ils étaient élevés de manière à supporter les intempéries comportant à leur sommet des pierres dressées très efficaces, et ils sont toujours en place. Ils empêchent les animaux sauvages de pénétrer dans les enclos d'élevage et ils protégent aussi les vignes et les autres cultures fragiles. Vous en trouverez dans les villages autour de Besançon mais aussi dans d'autres pays montagneux. A Franois (Doubs) ces murs entourent encore les potagers ou vergers au coeur du village (cf photo). Dans le midi de la France on entrouve aussi beaucoup. Je vous invite à visiter les environs de Faugères pour admirer les réalisations d'associations dédiées à la réparation perpétuelle des murs et cabanes en pierre sèche ( www.pierrevie.com ), où se trouvent d'ailleurs des Francs-Comtois installés au soleil.
Pierre GÉRARD

pierre_seches11
convert mp4 to webm by EasyHtml5Video.com v3.5

pierres_seches1
html embed video by EasyHtml5Video.com v3.5

Franois (Doubs), un village qui a su garder de beaux murs en pierre sèche, qui ont pour principale qualité de ne pas se déteriorer au cours des siècles, voire des millénaires s'ils ont été convenablement construits !